Identification d’un repris de justice en 1881

En 1881, quand la justice doit identifier quelqu’un, elle n’a que peu de moyens : pas de fiche anthropométrique, ni d’empreintes digitales, encore moins d’ADN. Heureusement il existe certains traits particuliers dont les autorités savent tenir compte, ainsi que le relate un article paru dans le Petit Niçois du 27 août 1881 :

Continue la lecture

Tapage nocturne, Nice 1881

Le Petit Niçois du 13 août 1881 rapporte des scènes d’un autre âge : on est encore en un temps où il suffit de la voix humaine pour faire du bruit, car elle ne sera pas couverte par les moteurs et les appareils de tout acabit ; c’est une époque où les gardiens de la paix assurent leur faction nocturne en prenant le frais tranquillement assis sur un banc et ne se lèvent même pas pour faire taire les contrevenants ; enfin c’est un monde où le dernier mot revient à une courtisane.

Continue la lecture

Deux cas de misère, Nice 1881

Deux faits divers lamentables se succèdent sur la page trois du Petit Niçois, qui en compte quatre, le 2 août 1881. Une fois de plus on est bien loin de l’image édénique qui sert d’enseigne à la cote d’Azur :

Continue la lecture

Des secours vraiment rapides, Nice 1881

Le 26 juillet 1881, un article du Petit Niçois montre qu’en cas d’accident il vaut mieux pour la victime qu’elle soit patiente, car les secours n’ont pas encore la célérité du SAMU:

Continue la lecture

Les marins américains, proie facile pour les voleurs, Nice 1881

Dès les années 1870 la flotte de guerre américaine accoste régulièrement à Villefranche-sur-Mer, où elle finit par avoir des installations permanentes. Les marins de ses équipages en profitent pour descendre à terre afin de satisfaire certains besoins, parmi lesquels la soif n’est pas le moindre. Il s’ensuit qu’une fois abreuvés et assommés par l’alcool ils sont à la merci des tireurs de bourse qui vont les détrousser.

Continue la lecture

Il se tue de plusieurs coups de revolver, Nice 1881

Triste histoire, rapportée samedi 28 mai 1881 par Le Petit Niçois. Mais, quel que soit le tragique de la scène, on ne peut s’empêcher de se poser des questions sur les multiples coups de feu nécessaires à ce malheureux pour en finir avec l’existence :

Continue la lecture

Des enfants forcés à mendier, Nice 1881

Dans son numéro du 8 juillet 1881 Le Petit Niçois évoque une situation que notre propre société est loin d’ignorer : Continue la lecture

Un pauvre berger, Alpes-Maritimes 1881

Une affaire qui n’est pas dépourvue d’une certaine grandeur tragique, telle est celle qu’a eue à juger la cour d’Assises des Alpes-Maritimes et qui est évoquée dans Le Petit Niçois du mercredi 13 juillet 1881. Le destin de l’accusé comme le décor grandiose où il a vécu, à quelques kilomètres seulement de Nice, concourent à l’étrangeté de cette aventure.

Continue la lecture

Un costume de bain qui ne fait pas l’unanimité, Nice 1881

Le Petit Niçois du mardi 19 juillet 1881 rapporte un menu incident qui montre comment on est timide avec les costumes de bain en cette fin du XIXe siècle et la façon assez unanime dont les plus audacieux sont censurés :

Continue la lecture

Une drôle de trouvaille, Nice 1881

C’est celle que fait un coiffeur qui veut se débarrasser d’une potiche gênante et que raconte Le Petit Niçois du 21 mai 1881 :

Continue la lecture