#généathème 100 mots pour une vie : Francisco Preses, soldat espagnol

Un généathème qui doit rappeler à certains l’épreuve de français du baccalauréat, telle qu’on la passait naguère : les candidats avaient à résumer un texte en un nombre de mots déterminé. Ce mois-ci c’est la vie d’un ancêtre que Sophie Boudarel nous propose de résumer en cent mots.
En 1744 l’Infant d’Espagne traverse le fleuve du Var avec son armée et occupe Nice. Les années suivantes plusieurs soldats espagnols épousent des Niçoises. Parmi eux, Francisco Preses, mon Sosa 176, qui se marie avec Francesca Daleuse le 9 juin 1749. Né à Corça, province de Gerona, il parlait en catalan et elle en niçois, mais ils devaient se comprendre ; d’ailleurs les amoureux n’ont pas toujours besoin des mots. Puis le patronyme, italianisé, est devenu Presi, nom de jeune fille de mon arrière-grand-mère. Merci, Francisco, mon aïeul, grâce à toi je me sens encore un peu moins français !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *