Né et mort en prison

Un acte de décès daté du 7 octobre 1794 et dressé à Nice :

Né et mort en prison 1794 1Né et mort en prison 1794 2

« Aujourd’hui seize Vendémiaire an troisième de la
République une et indivisible à dix heures [et] demi de
matin par devant nous Gaetan Lanciarès un des deux
Officiers Publics de cette commune de Nice, chef-lieu
du Département des Alpes-Maritimes, sont comparus
à la maison commune les citoyens François Corrard
âgé de quarante-cinq ans et Pierre Sout âgé de
quarante-deux ans concierges aux prisons criminelles
de cette commune et y domiciliés ; lesquels nous ont
déclaré que Scolastique Paule épouse de François
Esprit Severan est accouchée ce matin à deux heures
dans ladite Prison d’un enfant mâle qui est mort de
suite sans avoir pu lui donner aucun prénom. D’après
cette Déclaration nous nous sommes sur-le-champ
transporté au lieu de ce domicile et nous étant assuré
du Décès dudit enfant mâle avons dressé le présent
acte que les déclarants n’ont pas signé avec nous pour
ne savoir. Fait à la maison commune de Nice le
jour, mois et an ci-dessus »

Rien à ajouter, sinon qu’on peut se poser des questions sur la façon dont a pu se dérouler un accouchement à deux heures su matin au fond d’une prison.

Le fort du Mont-Alban, qui a servi de prison à Nice de la fin du XVIIIe siècle jusqu'en 1860.

Le fort du Mont-Alban,
qui a servi de prison à Nice depuis la fin du XVIIIe siècle jusqu’en 1860.
Archives Départementales des Alpes-Maritimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *