#ChallengeAZ 2015 A comme Associations de généalogie

« Le pluriel ne vaut rien à l’homme et sitôt qu’on
Est plus de quatre on est une bande de c… »

chantait le plus illustre des Sétois, Georges Brassens. Cela s’applique bien sûr à toutes les associations, mais cela va à merveille aux associations de généalogie qui gardent jalousement pour leurs adhérents les résultats de leurs recherches ; cette rétention du savoir n’est pas l’indice d’une relation très saine avec la culture, qui est faite d’ouverture et de partage. Autre signe de leur infirmité intellectuelle, les associations sont des repaires du chauvinisme et elles illustrent très bien une autre chanson de Brassens,

« Empalés une fois pour toutes sur leur clocher […]
Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part. »

15 réponses à “#ChallengeAZ 2015 A comme Associations de généalogie

  1. Salut,

    Bon courage pour le challenge AZ !

    Je vous trouve un peu dur avec les associations. Toutes ne sont pas ainsi. Par exemple l’AGAM a donné ses relevés pour Nice (période sarde) aux AD qui les a publiés en ligne.

    Cependant, je déplore tout autant que vous la rétention de l’information et surtout les comportements de certains. J’avais écrit un article il y a longtemps : http://sacres-ancetres.over-blog.com/article-coup-de-gueule-contre-les-moralisateurs-en-genealogie-96066937.html

    Mais bon, ne mettons pas tout le monde dans le même panier. Il y a des gens très ouverts dans les associations 😉

    Encore bon courage pour le challenge AZ.

    Thomas de Sacrés Ancêtres!

    • Merci ! J’ai lu avec plaisir l’article que vous consacrez au même sujet : très pertinent et plus argumenté que le mien.

      • Merci à vous pour votre blog qui est très agréable. Votre article a beau ne pas être un argumentaire dans les règles, il n’en reste pas moins un « article coup de poing » qui en quelques mots dit ce qu’il a à dire.

        A très bientôt dans le challenge,
        Thomas de Sacrés Ancêtres!

  2. Je pense que vous avez une grande expérience des associations. C’est bref, mais très vrai!

    J’ai beaucoup de mal en général avec les associations et pas que pour la question de la rétention d’informations. C’est également l’antique problème de la relation chapelle/ouailles.

    Je connais bien le monde associatif pour y avoir donné un bon nombre d’années de ma vie et quel que soit l’objet de l’association et son emplacement géographique, les mêmes travers s’y retrouvent!

    Un départ bien musclé pour ce challenge, bon courage 🙂

    • Merci Antoine pour vos encouragements; je n’ai qu’une expérience très brève des associations généalogiques, mais le peu que j’ai vu m’a suffi. Dommage que vous ne participiez pas vous-même à ce chalenge.

  3. Bonjour Jean-Michel,

    Article bref et concis mais qui a le mérite de citer Brassens ! Une phrase de Brassens en vaut trois !
    Dans l’absolu je partage votre vision du monde associatif même si je serai un poil plus nuancé !

    Courage pour ce mois de juin et à bientôt !

    Guillaume

  4. Bon courage pour le challenge de ce mois. Au plaisir de vous lire.

    Carole

  5. Merci Carole : on attend vos articles avec impatience !

  6. Belle entrée en matière !
    Pour le moment, je ne me suis pas encore frottée aux associations car j’ai pu trouver ce que je cherchais autrement ! Mais peut-être un jour en aurais-je besoin ?

    Bon Challenge !

    Eline

  7. Merci ! Bon Challenge également.

  8. Vous devez suivre des blogs americains! C’etait un theme favori en mai. Je vois que c’est la meme chose partout.

  9. Merci Jean-Michel ! Cela a le mérite d’être franc et clair comme toujours !
    Bon challenge !

  10. Heureusement certaines associations déposent le fruit de leur travail de dépouillement aux AD.
    La consultation en est gratuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *