#ChallengeAZ 2015 A comme Associations de généalogie

« Le pluriel ne vaut rien à l’homme et sitôt qu’on
Est plus de quatre on est une bande de c… »

chantait le plus illustre des Sétois, Georges Brassens. Cela s’applique bien sûr à toutes les associations, mais cela va à merveille aux associations de généalogie qui gardent jalousement pour leurs adhérents les résultats de leurs recherches ; cette rétention du savoir n’est pas l’indice d’une relation très saine avec la culture, qui est faite d’ouverture et de partage. Autre signe de leur infirmité intellectuelle, les associations sont des repaires du chauvinisme et elles illustrent très bien une autre chanson de Brassens,

« Empalés une fois pour toutes sur leur clocher […]
Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part. »

15 réponses à “#ChallengeAZ 2015 A comme Associations de généalogie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.