#ChallengeAZ 2015 O comme Mas de l’Oli

Un couple de mes ancêtres, Pierre Gros et Marguerite Tondut qui se sont mariés en 1599, vivait au Mas de Loli, près de Montferrier-le-Lez, à moins de dix kilomètres au nord de Montpellier.Sur la carte de Cassini on peut voir un hameau nommé « Mas Dholy ». Apparemment les cartographes du XVIIIe siècle n’étaient guère familiers avec le languedocien, car oli est le mot qui y désigne « l’huile », tout comme en provençal ou en niçois. Quant au mas, sa signification oscille entre la ferme et le hameau. Il est en concurrence avec le masage et comme lui sert à nommer une petite communauté rurale formée de quelques familles. Il existe encore à Montferrier un Chemin du Mas de l’Huile. Le toponyme ne s’est pas perdu et il donne peut-être un aperçu de la vie d’autrefois dans ce coin du Languedoc, en rappelant ce qu’a été l’habitat rural et l’importance de la culture de l’olivier dans le monde méditerranéen.

Montferrier et le Mas de l'Oli sur la carte de Cassini.

Montferrier et le Mas de l’Oli sur la carte de Cassini.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *