#ChallengeAZ 2015 W comme Wagner

Qu’on se rassure, je ne vais pas parler de ce musicien saxon qui nous a laissé des opéras aux grâces et à la légèreté de semi-remorque, mais de mon Sosa 945, autrement dit ma septième arrière-grand-mère, qui s’appelait Anne Wagner. Si on devait traduire ce patronyme, cela donnerait Charron ou Carron. À vrai dire on n’a que très peu d’éléments sur elle, tout juste un acte de mariage établi dans la paroisse protestante de Rothau, qui appartient aujourd’hui au Bas-Rhin : le 10 juin 1679 elle épouse un certain Nicolas Banzet natif de Solbach à quelques kilomètres de là, qui est nommé Colas Louz dans l’acte où on lui donne le patronyme de son beau-père. Le document, qui est en français, dit qu’elle est « de Oberrotweil en Breisgau » ; elle vient donc du Pays de Bade, sur l’autre rive du Rhin, exactement du Kaiserstuhl, un minuscule massif volcanique qui est presque au bord du Rhin. Pourquoi est-elle venue en Alsace ? Encore un mystère lié à la généalogie.

AM Banzet Nicolas x Wagner Anne 1679 Rothau

2 réponses à “#ChallengeAZ 2015 W comme Wagner

  1. En effet… même patronyme… même regret sur le manque de sources… et même intérêt pour le mystère !
    Anne et Françoise Wagner ne seraient-elles pas cousines ?

  2. Cela m’étonnerait : le patronyme est quand même assez courant et les époques comme les lieux sont assez éloignés. J’ai connu quelqu’un qui portait ce nom dans le Haut-Rhin. C’était aussi le nom du gouverneur d’Alsace-Lorraine dans les années 1940.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *