Méfiez-vous de Scrivener

J’ai publié naguère un article dithyrambique sur le blogue d’Hélène Soula à propos du logiciel de traitement de texte Scrivener. Malheureusement et quelles que soient ses réelles qualités, celui-ci souffre d’un défaut qui m’amène, par honnêteté, à déconseiller formellement son usage à quiconque.

En effet, si on désinstalle Scrivener et qu’on le réinstalle, il devient impossible d’ouvrir un « projet » créé précédemment. Je viens d’en faire l’expérience après réinstallation de Windows 8.1 et donc de Scrivener, suite à un essai décevant de Windows 10. Quand j’ai essayé de rouvrir mon « projet », qui est sur OneDrive, j’ai eu droit à un message « version incompatible », alors que c’est strictement la même version que j’utilisais avant. Quelqu’un propose une astuce sur le net, mais elle ne fonctionne pas. Aussi j’en ai été quitte pour ouvrir environ deux-cents fichiers .rtf avec Word.

La consultation d’internet montre que je ne suis pas la seule victime de ce grave dysfonctionnement et qu’il est connu depuis pas mal de temps – les constatations les plus anciennes remontent à 2012. En trois ans la marque qui produit Scrivener n’a donc pas trouvé le temps de corriger ce défaut et continue à vendre 40 dollars un programme avec lequel on peut perdre des mois de travail.

Voilà, ce qui devait être dit a été dit : prudence donc !

3 réponses à “Méfiez-vous de Scrivener

  1. Quand même curieux ce dysfonctionnement et j’imagine la galère!

  2. En me mettant a jour dans ma lecture de blogs (j’ai ete absente pour plus de 2 mois) je viens de trouver votre article sur Scrivener. Vous avez raison, les fichiers ne se mettent pas a jour excepte pour deux d’entre eux: le dernier sur lequel j’ai travaille et le fichier tutoriel!!! Heureusement que j’ai horreur d’ecrire et que je n’avais pas de nombreux fichiers…mais tout de meme!
    Bon courage pour vous remettre a jour!

    • Heureusement les textes qu’on a créés avec Scrivener ne sont pas perdus : ils sont toujours présents dans le dossier sous forme de fichiers .rtf. J’en ai été quitte pour en rouvrir une centaine avec LibreOffice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *