Mort d’une mendiante

La mort des miséreux est toujours émouvante quand on la rencontre dans les registres ; elle l’est encore plus si elle concerne sa propre famille, comme dans cet acte de sépulture établi en 1752 à la Grand’Combe-des-Bois, aujourd’hui dans le département du Doubs.

AS mendiante Joly

« Jacquotte Joly qui était originaire d’Aujoie
diocèse de Bâle où feu son père vagabondait,
laquelle résidait à la Grand’Combe-des-Bois où elle
âgée d’environ quatre-vingts ans, mendiante,
est décédée en ce lieu le 5 janvier de 1752
et inhumée le jour suivant
dans le cimetière de l’église de la Grand’Combe
après avoir reçu les sacrements
de laquelle sépulture la cérémonie a été faite
par moi Pierre Antoine Bouhelier prêtre
vicaire de ce lieu, en présence de François Joly
frère de ladite défunte, journalier résidant
en ce même lieu qui se dit illettré, et de Jean
Germain Garessus de Ferrières laboureur
résidant en ce lieu qui a signé avec moi »

Quant intervient la Réforme protestante, la ville de Bâle est très vite acquise à la nouvelle religion et en 1528 son évêque doit déménager à Porrentruy, dans l’actuel canton du Jura. Quant à « Aujoie », je n’ai trouvé aucun lieu en Suisse qui porte ce nom. Peut-être le vicaire auteur de l’acte a-t-il voulu écrire « Ajoie », qui est un district de ce canton ?

François Joly, « frère de ladite défunte », est mon ancêtre. Est-ce l’errance de leur père le vagabond qui a conduit Jacquotte Joly à vivre à la Grand’Combe-des-Bois, un village que seule la rivière du Doubs sépare de la Suisse et qui comptait environ 250 habitants au XVIIIe siècle ?

Cette « mendiante », qui est ma lointaine tante, n’est probablement pas morte de misère, puisqu’elle a atteint quatre-vingts ans. C’est donc que la charité publique et la solidarité villageoise l’ont aidée à vivre.

En tout cas je préfère descendre d’un vagabond que de Charlemagne.

Une réponse à “Mort d’une mendiante

  1. Poignant!

    De nos jours, ils n’ont pas non plus, une longue espérance de vie et le Collectif « Les Morts de la Rue » donne une moyenne de 49 ans.

    http://www.mortsdelarue.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *