Mourir en Crimée

Dans un article magistral, « Enquête sur les soldats disparus du Premier Empire », Elise vient de poser la question de la déclaration de décès des soldats victimes des guerres, que nous avons évoquée aussi avec « La mort d’un soldat de la Grande Armée ». On peut ajouter au dossier cet acte de décès trouvé dans les registres de Soultzmatt, une bourgade du Haut-Rhin et qui évoque la guerre de Crimée où des Français et des Britanniques sont allés mourir pour défendre l’empire ottoman.AD Vonesch Jean 1855 Soultzmatt

« L’an 1855, le 31 mai, à onze heures du soir au camp devant Sébastopol (Crimée). Devant nous Gobert Charles capitaine commandant la 14e Batterie du 2e régiment d’artillerie, ont comparu Touzanne Philippe âgé de vingt-sept ans servant à la 14e Batterie du 12e Régiment d’Artillerie, Cendrois François âgé de vingt-cinq ans et Provot François servant à la même Batterie. Lesquels nous ont déclaré que le nommé Vonesch Jean n° 4868, 2ème compagnie servant à la 14e Batterie du 12e Régiment d’Artillerie, a été tué ce jour à onze heures du soir dans la tranchée devant Sébastopol par un biscayen. Ce militaire était célibataire et fils de Joseph et de Rexelberger Madeleine, domiciliés à Soultzmatt département du Haut-Rhin. De quoi nous avons dressé le présent acte, qui a été signé par nous et par les témoins après lecture lesdits jours et an? Suivant les signatures.

Pour copie conforme                  Le Maire »

C’est le capitaine de la compagnie qui a rédigé la déclaration, mais elle est strictement composée suivant le modèle qu’emploient les officiers d’état-civil dans leurs actes de décès, jusqu’au nom, âge et qualité des témoins. L’intérêt est qu’elle mentionne les circonstances exactes de la mort de Jean Vonesch. Ce document a ensuite été transmis en France et recopié dans le registre de Soultzmatt, comme en atteste la signature du maire. L’acte qui précède est daté du 10 septembre et celui qui suit, du 11 du même mois. Il a donc fallu trois mois et demi pour que la nouvelle du décès parvienne de Sébastopol jusqu’à ce village alsacien. Les parents de Jean Vonesch ont dû l’apprendre à ce moment de la bouche du maire.

L’acte donne l’âge des témoins mais pas celui du défunt. Jean Vonesch est né le 22 octobre 1829 à Wintzfelden, un village qui dépend de la commune de Soulzmatt. Ni son acte de naissance ni l’acte de mariage de ses parents ne donnent la profession de son père, vraisemblablement un paysan, car trois des témoins de ce mariage sont un cultivateur et deux journaliers. Il est donc l’enfant d’une famille modeste et cela amène à poser une question : est-ce un soldat de métier ou un simple conscrit ? La deuxième hypothèse n’aurait rien d’incongru puisque à cette époque la durée du service était de sept ans.

« Il a été tué ce jour à onze heures du soir dans la tranchée devant Sébastopol par un biscayen. » Un biscayen est un des projectiles en fonte qui composaient la mitraille. Apparemment l’artillerie russe tirait aussi pendant la nuit.

Il faudra attendre le 12 septembre pour que les Alliés s’emparent de Sébastopol après onze mois d’un siège coûteux en vies humaines. Rappelons aussi qu’en 1914-1918 les alliances vont s’inverser et que Français et Britanniques se battront contre les Ottomans et seront aux côtés des Russes.

George Dodd La nuit dans les tranchéesLa gravure montre des soldats britanniques au siège de Sébastopol,mais les conditions étaient les mêmes pour les Français.

George Dodd La nuit dans les tranchées
La gravure montre des soldats britanniques au siège de Sébastopol,
mais les conditions étaient les mêmes pour les Français.

5 réponses à “Mourir en Crimée

  1. Très intéressant ! Merci pour le partage de cet acte, et pour la mention de mon article 🙂

  2. Quelle chance de trouver un acte où les raisons du décès sont indiquées.
    Bravo pour votre article et le partage !

  3. Comme quoi toute transcription repérée dans un registre peut donner envie de réviser ou découvrir un point d’histoire.
    Intéressant billet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *