Des Bretons à Sète en 1772

Cet article servira de pendant au précédent qui évoquait « Des Turcs à Sète en 1787 ». Il reproduit l’aventure survenue à de malheureux pêcheurs bretons, telle que la relatent les Annonces, Affiches et Avis divers de Montpellier dans leur numéro du 3 février 1772 :

Titre

« Le capitaine Robert Bourron, qui vient de Nantes, a emmené avec lui trois pêcheurs des côtes de Bretagne, que le mauvais temps avait jetés au large : ils étaient dans leurs bateaux prêts à être submergés. Ce capitaine a essuyé bien des tempêtes dans sa traversée ; il a été démâté de son mât de misaine et de son beaupré dans le golfe de Valence, et a presque touché au moment critique d’abandonner son navire. »

Des côtes de Bretagne jusqu’à celles du Languedoc, en faisant le tour de la péninsule ibérique, un bien beau périple dont ces pêcheurs se seraient sans doute passés ! Mais ce capitaine devait aller à Sète et il y est allé, malgré les tempêtes et lui aussi a failli y laisser son navire. Les Bretons ont dû attendre qu’un bateau appareille vers la Bretagne pour retourner chez eux.

Pêcheurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.