Vol à la glu, Nice 1889

Un fait divers insignifiant que rapporte Le Petit Niçois du mercredi 2 janvier 1889 :

Vol à la glu - Petit Niçois mercredi 2 janvier 1889

Le vol à la glu est une technique employée par les pilleurs de troncs : on enduit de glu le bout d’une baguette qu’on plonge ensuite dans la fente d’un tronc pour en retirer les pièces de monnaie qui resteront collées, ou, plus rarement, les billets. Avec le progrès on peut remplacer la glu par un chewing-gum.
À noter que ce pilleur de troncs a choisi la basilique Notre-Dame de Nice, une église qui vient d’être édifiée dans les années 1860 : imitée de la cathédrale d’Angers et construite dans le centre de la ville, elle veut imposer le style français dans Nice récemment annexée. Mais surtout, vu sa situation, elle doit attirer des fidèles, bourgeois et riches touristes, plus généreux que les habitués des sanctuaires de la vieille ville.
Remarquer aussi que le journaliste précise la nationalité du délinquant, ce qui, politiquement correct oblige, serait impossible de nos jours, et va jusqu’à traduire « flagrant délit » en italien.

Bourvil pilleur de tronc dans le film Un drôle de paroissien de Jean-Pierre Mocky en 1963.

Bourvil pilleur de troncs dans le film Un drôle de paroissien
de Jean-Pierre Mocky en 1963.

3 réponses à “Vol à la glu, Nice 1889

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.