#ChallengeAZ 2016 E comme Françoise Engalengue

J’ai choisi cette ancêtre à cause de l’étrangeté de son nom et du lieu où elle est née, mais les renseignements dont on dispose sur elle sont vraiment peu nombreux.
Marie Françoise Engalengue est mon Sosa 4197, ma 10e arrière-grand-mère. Elle a vu le jour à Bouzigues sur les bords de l’étang de Thau à la fin du XVIe siècle ou au tout début du XVIIe : impossible de préciser la date puisque les plus anciens registres de Bouzigues sont de 1606. Tout ce qu’on sait est que, le 10 août 1617, elle épouse un certain Hilaire Artaud et que, quand elle meurt le 27 novembre 1675, elle est « âgée d’environ huitante ans ».

Hilary Artaud et Françoise Engalengue de Bouzigues ont été épousés en l'église de Bouzigues par moi soussigné le 10 août 1617.

« Hilary Artaud et Françoise Engalengue
de Bouzigues ont été épousés en l’église de
Bouzigues par moi soussigné le 10 août
1617. »
L’acte n’indique pas l’identité des parents ni le métier du marié.

Ce prénom Hilaire est très courant dans les registres de la paroisse où il apparaît sous la forme Hilary qui est sans doute languedocienne. Il sera par la suite souvent porté par mes ancêtres de la lignée agnatique, le dernier à en avoir été nanti étant mon arrière-grand-père.
Le couple a eu six enfants, dont Jean Artaud, né en 1625, qui est mon aïeul. Quant au patronyme Engalengue, qui est plutôt rare, on serait tenté d’évoquer Mistral qui, dans son Trésor du Félibrige, cite un mot galango, qu’il traduit par « diable de mer, poisson ».
Marie Françoise Engalengue aura été témoin en 1666 de la création de Sète entre étang de Thau et Méditerranée, à quelques kilomètres de là, et sa petite-fille, Marguerite Françoise Artaud ira s’y installer avec son mari Jacques Vivarès, lui aussi natif de Bouzigues.

Les bords de l'étang de Thau à Bouzigues.

Les bords de l’étang de Thau à Bouzigues.
Photographie personnelle

3 réponses à “#ChallengeAZ 2016 E comme Françoise Engalengue

  1. Dans le Poitou, à cette époque, le prénom d’Hilaire est donné à des garçons mais aussi à des filles, je le trouve fréquemment chez mes ancêtres.

  2. Très joli ce nom! J’aime beaucoup son origine, très poétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *