Le Ringwall du Brennten Buck

Dans un article précédent on a défini ce que les archéologues allemands appellent Ringwall : une de ces « enceintes circulaires », que les Romains appelaient des oppida et qui se comptent par centaines dans l’Allemagne du sud, laissées par les Celtes de l’époque de la Tène. Du fait de leur mode de construction, ces remparts qui entouraient des citadelles sur les hauteurs se sont effondrés et réduits à quelques tas de pierres.

C’est le cas de celui-ci, dont la présence est décelable sur une petite éminence à flanc de montagne, dans la Forêt-Noire, entre la station thermale de Badenweiler et la petite cité de Kandern, à 2,4 km au nord du village de Sitzenkirch.

Ringwall du Brennten Buck 01

En plein bois donc et signalé par un écriteau, ce Ringwall qu’on ne remarquerait pas autrement. Mais arrivé au sommet on est étonné par toutes les pierres dont le sol est parsemé. Et, quand on les regarde avec un peu d’attention, on s’aperçoit que la plupart de ces pierres montrent qu’elles ont été taillées de main d’homme.
D’après le Wikipedia allemand qui lui consacre quelques lignes, le Ringwall du Brennten Buck n’a pas pu être daté. Le nom du lieudit est lui-même curieux : il semble signifier « la colline brûlée » si on en croit le dictionnaire des frères Grimm, car le mot Buck appartient au vieil allemand.

Ringwall du Brennten Buck 02

La minuscule colline sur laquelle se trouve le Ringwall.

Ringwall du Brennten Buck 03

Ringwall du Brennten Buck 04

Partout des pierres qui, manifestement, ont été taillées.

Ringwall du Brennten Buck 05

Ringwall du Brennten Buck 06

Ringwall du Brennten Buck 07

Ringwall du Brennten Buck 08

Ringwall du Brennten Buck 09

Ringwall du Brennten Buck 10

Comme sur le Stockberg, le sommet a été aplani.

Ringwall du Brennten Buck 11

Le bord du plateau qui occupe le sommet.

Ringwall du Brennten Buck 12

Ces gros blocs de pierre sont-ils la trace d’une construction ?

Le détail le plus étonnant que j’ai remarqué moi-même en ce lieu est un galet de cinq centimètres environ et de couleur ocre presque orange qui, en aucun cas, ne semblait provenir du sol local – qui n’est pas alluvial – mais doit avoir été apporté depuis une rivière plus ou moins lointaine : par qui ? Et en vue de quel usage ? J’ai évidemment laissé ce galet sur place.

Ringwall du Brennten Buck 13

La forêt autour du Ringwall.

2 réponses à “Le Ringwall du Brennten Buck

  1. Ce thème estival est fort instructif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *