Un musée de la maison paysanne au Pays de Bade

Aimer la généalogie, ce n’est pas seulement s’abîmer les yeux sur des registres mal écrits ; c’est aussi savoir rêver sur les lieux où nos ancêtres ont vécu, ou du moins qui ressemblent à ceux où ils ont vécu. Assurément et sauf exception, ce n’est pas devant les châteaux qu’on pourra cultiver cette impression, et encore moins dans les cathédrales. Par contre de rares demeures paysannes très anciennes peuvent encore rappeler la vie de nos lointains aïeux.
Dans le cas des miens, puisque pas mal de mes ancêtres venaient du Pays de Bade, j’ai vécu cette émotion devant une très vieille ferme construite en 1696 dans le hameau de Kirchhausen, qui dépend de la commune de Steinen-Endenburg, à l’extrême sud du massif de la Forêt-Noire. Bâtie à flanc de colline, elle s’enorgueillit du titre de Bauernhausmuseum, « Musée de la maison paysanne » ; son nom est simplement Schneiderhof, « la ferme Schneider » ; comme la plupart des fermes allemandes elle portait le nom de la famille qui l’occupait, le dernier membre de cette famille à l’habiter, une vieille dame, a d’ailleurs rendu l’âme dans la dernière partie du XXe siècle. Et la bâtisse a acquis son statut de musée dans les années 1980.

Schneiderhof 1

Les caleçons étendus sont-ils d’époque ?

Une partie de la toiture a été refaite à l'authentique avec du chaume.

Une partie de la toiture a été refaite à l’authentique avec du chaume.

Schneiderhof 3

Schneiderhof 4

Schneiderhof 5

Schneiderhof 6

Le baquet en zinc qu’on aperçoit à droite n’appartient pas au XVIIe siècle.

 

Schneiderhof 7

Schneiderhof 8

Schneiderhof 9

Une voisine qui surveille les touristes.

 

5 réponses à “Un musée de la maison paysanne au Pays de Bade

  1. Merci pour ces quelques photos: j’ai moi-même pas mal d’ancêtres du coin et ça fait toujours un petit pincement au coeur de voir comment ils vivaient!

  2. Intéressant! Depuis mon adolescence, je n’ai pas été aux alentours d’Heidelberg Je ne connais pas du tout ce musée qui je dois bien l’avouer , m’intrigue. Les toits de chaumes existaient de chaque coté du Rhin Enfant, j’en avais vu en Alsace et ce n’était pas à l »écomusée qui n’existait pas encore : 🙂

  3. Cette maison est magnifique, quelle chance qu’elle n’ait pas été détruite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *