Vers verts

Un petit poème, trouvé dans La Brise du Soir, un journal de Montpellier du 7 février 1891. Bien sûr, ce n’est pas du Verlaine, quoiqu’on pense immanquablement au Pauvre Lélian en raison du sujet:

vers-verts-la-brise-du-soir-montpellier-7-fevrier-1891

L’auteur de cet hommage à la Fée Verte n’est guère connu, mais le nom qu’il se donne est le palindrome d’un patronyme fréquent dans le sud-ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *