Un naturiste à Nice en 1881

Le Petit Niçois du jeudi 24 mars 1881 rapporte un incident qui a dû semer pas mal d’émoi parmi les lavandières occupées à leur lessive sur les bords du Paillon, ce fleuve côtier qui traverse Nice et que d’ailleurs on ne peut plus voir aujourd’hui puisqu’il a été entièrement couvert :

« Vue prise sur le torrent Paillon »
lithographie dessinée par Ferdinand Perrot
dans Voyage sur les côtes d’Italie de Nice à Naples, 1838.

3 réponses à “Un naturiste à Nice en 1881

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.