Mais qu’a-t-il fait ? Nice 1881

Telle est la question qu’on est en droit de se poser quand on lit cet article du Petit Niçois en date du 31 mai 1881. Qu’est-ce qui peut justifier l’arrestation de ce jeune homme ? Est-ce vraiment le soupçon d’avoir volé un verre ? Ne serait-ce pas plutôt son origine italienne ? Car le Nice de ces années-là, du moins dans la presse, est en proie à une crime d’italophobie. On a déjà rapporté un cas semblable dans « Arrêté parce qu’il ne fait rien ».

2 réponses à “Mais qu’a-t-il fait ? Nice 1881

  1. Dans les journaux alsaciens de la même époque, c’est pareil. On arrête les Italiens qui ne font rien. C’est suspect de ne rien faire . Bon, le plus souvent c’est parce qu’ils « jouaient » du couteau après s’être fait « taquiner » par des autochtones^^.

    • À Nice, devenue française en 1860, l’italophobie devait aussi participer du souci de s’affirmer français et de bien se démarquer de l’Italie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *