Mais qu’a-t-il fait ? Nice 1881

Telle est la question qu’on est en droit de se poser quand on lit cet article du Petit Niçois en date du 31 mai 1881. Qu’est-ce qui peut justifier l’arrestation de ce jeune homme ? Est-ce vraiment le soupçon d’avoir volé un verre ? Ne serait-ce pas plutôt son origine italienne ? Car le Nice de ces années-là, du moins dans la presse, est en proie à une crime d’italophobie. On a déjà rapporté un cas semblable dans « Arrêté parce qu’il ne fait rien ».

2 réponses à “Mais qu’a-t-il fait ? Nice 1881

  1. Dans les journaux alsaciens de la même époque, c’est pareil. On arrête les Italiens qui ne font rien. C’est suspect de ne rien faire . Bon, le plus souvent c’est parce qu’ils « jouaient » du couteau après s’être fait « taquiner » par des autochtones^^.

    • À Nice, devenue française en 1860, l’italophobie devait aussi participer du souci de s’affirmer français et de bien se démarquer de l’Italie.

Répondre à ElsasserWurtzle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.