Il se tue de plusieurs coups de revolver, Nice 1881

Triste histoire, rapportée samedi 28 mai 1881 par Le Petit Niçois. Mais, quel que soit le tragique de la scène, on ne peut s’empêcher de se poser des questions sur les multiples coups de feu nécessaires à ce malheureux pour en finir avec l’existence :

« Suicide. —Dans la journée de jeudi, à une heure de l’après-midi, un homme appartenant à une bonne famille, et âgé de 62 ans, a oublié ce qu’il devait à la société et à lui-même. Se trouvant dans un établissement de bains de notre ville, il a usé du revolver qu’il portait sur lui, on ne sait pourquoi, attendu que rien ne pouvait faire supposer chez lui une détermination aussi terrible que celle qu’il a prise, et s’est suicidé, en se tirant plusieurs coups dans la région du cœur et dans la bouche.
On ignore encore les motifs de cet acte de désespoir.
A ce propos, un journal de Nice a voulu faire un thème et a raconté ce triste événement à sa façon, en donnant à droite et à gauche des noms qui auraient dû rester dans l’ombre, au moins jusqu’à la connaissance de la vérité.
Nous sommes autorisés à démentir les nouvelles qui ont été débitées avec exagération.
Nous ne sommes que l’écho ; les voix sont prêtes à se faire entendre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *