Voyages économiques, Nice 1883

Une astuce très simple pour économiser sur le prix d’un voyage en train : ne payer que pour aller à la gare la plus proche et continuer le voyage gratuitement. Cela pouvait fonctionner un certain temps, car les contrôles étaient sûrement moins rigoureux, comme le raconte Le Petit Niçois du 1er mai 1883 :

« Voyages économiques, — 0n nous signale l’arrestation de deux dames qui avaient inventé un truc très audacieux pour frustrer la Compagnie P.-L.-M. et qui le mettaient en pratique depuis trois mois environ.
Elles faisaient souvent, — tous les jours nous dit-on — le voyage de Nice à Monaco. En partant de Nice, elles prenaient un billet pour Villefranche et avec ce billet elles allaient à Monaco ou Monte-Carlo. Au retour, elles prenaient simplement un billet de Monte-Carlo pour Monaco, et elles ne débarquaient qu’à Nice. Comment cette ruse a-t-elle pu réussir si longtemps? C’est ce que nous ne comprenons pas. Toujours est-il qu’elle n’aurait été découverte que ces jours-ci, et les deux femmes ont été arrêtées. »

Le PLM, Paris-Lyon-Méditerranée, était le nom d’une des compagnies ferroviaires qui se partageaient le territoire français avant la création de la SNCF en 1938.

Le pont du chemin de fer, avenue Malaussena

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.