Le curé dérape sur l’autel, Fréjus 1883

Les lecteurs du Petit Niçois peuvent lire, dans le numéro du 2 novembre 1883, le récit d’un accident qui susciterait le sourire si la victime avait été moins atteinte.

« Accident.— M. Bormes, curé-archiprêtre de la cathédrale de Fréjus, a failli être victime d’un accident qui lui est arri­vé ce matin vers 11 heures.
Il voulait placer lui-même un objet d’art nouvellement reçu, au-dessous du piédestal de la Vierge et, pour cela, il était monté en haut de l’autel consacré à sa dé­votion, lorsqu’il a glissé sur le marbre du gradin supérieur et est tombé à la renverse, si malheureusement qu’il s’est fait plusieurs blessures et contusions â la tête.
Son état, il est vrai, n’inspire pas de crainte sérieuse, mais, doué d’un embon­point raisonnable et vu son âge avancé, sa chute aurait pu avoir et pourrait même encore avoir des conséquences fâcheuses. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.