Fanatisme catholique, Nice 1884

Quand on évoque la loi de 1905, on a tendance à oublier que le fanatisme catholique se manifestait souvent et parfois sous des formes exacerbées, comme dans cet incident que relate le Petit Niçois du vendredi 20 juin 1884. La procession dont il est question est celle de la Fête Dieu qui se célébrait un jeudi soixante jour après Pâques.

« Un scandale. – Hier, au moment où la procession traversait la place Saint-Dominique, un individu s’approchant du poste de la caserne, lui reprocha, sur un ton peu poli, de ne point présenter les armes. Sur la réponse qui lui était faite qu’aucunes instructions n’ordonnaient cette manifestation, cet individu se permit d’insulter le factionnaire, et s’empressa prudemment de prendre la fuite. Indignés de cette conduite inconvenant et grossière, quelques citoyens se mirent à sa poursuite, ce qui provoqua un véritable désarroi dans les rangs mêmes de la procession.
Arrêté, ce fanatique a été conduit au violon. »

La place Saint-Dominique et la caserne Rusca au début du XXe siècle. Merci au site nissalabella.net/places pour cette image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.