Un ennemi des gourmets

Le XIXème siècle a vu naître la gastronomie avec la Physiologie du goût de Brillat-Savarin en 1826, mais dès ce siècle-là certains contestent la consommation. Ce refus du luxe quand il s’étend à la table apparaît dans un fait divers que relate Le Petit Niçois du 5 décembre 1884 :

« Un ennemi des gourmets. — Le nommé Vaglia Charles, âgé de 21 ans, jeune homme aux mains spartiates, n’aime pas les gens qui vont dans les restaurants se gaver de victuailles.
Cet individu s’est introduit, avant hier, au Restaurant Cassini, rue St Michel, et y a proféré les plus grossières injures envers les consommateurs et le restaurateur.
La police procéda à son arrestation et lui adjoignit un camarade, le nommé Durante Paul, peintre, qui avait voulu prendre sa défense. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.