De la pub pour Nice en 1884

Dès 1884 le maire de Nice, Alfred Borriglione, emploie des moyens modernes pour promouvoir dans sa ville le tourisme qui, rappelons-le, est à cette époque un tourisme hivernal, comme le note un article paru le 20 décembre dans Le Petit Niçois, dont il est d’ailleurs le fondateur :

« La température de Nice. – Le Figaro publie, depuis quelques jours, un bulletin météorologique de notre ville, qui lui est envoyé de l’observatoire de Mont-Gros.
C’est à notre maire-député, M. Borriglione, qu’est due cette insertion qui, en faisant connaître toujours davantage la douceur de la température dont nous jouissons, ne peut que décider un plus grand nombre d’étrangers à venir passer l’hiver à Nice. »

.

Alfred Borriglione, maire de Nice de 1878 à 1886.

La douceur du climat niçois sera par la suite le grand thème des affiches de la société des chemins de fer PLM, comme celle-ci, créée en 1895 par Frédéric Alexianu et Hugo d’Alesi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.