Chasse au chien, Alpes-Maritimes 1885

1885, c’est l’année où Pasteur met au point son vaccin contre la rage. Mais en attendant, la terrible maladie continue ses menaces et, pour se protéger, on en est réduit à éliminer les animaux qui sont atteints comme en témoigne cet article du Petit Niçois paru le 19 mars 1885 :

«                                             ANDON
Lundi matin, 16 mars, un chien atteint de la rage est arrivé aux abords du village d’Andon où il a mordu un chien du pays. Il allait entrer dans la principale rue où se trouvaient beaucoup d’enfants se rendant à l’école, lorsque le nommé Olivier Jean-Antoine, craignant de terribles accidents, s’est porté au-devant du chien et lui a déchargé deux coups de fusil.
Malgré cela, la bête continuait sa route, mais un enfant de 15 ans, Auteville Emile, l’a achevé par un coup de pierre sur la tête. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.