Poignardé dans la rue, Nice 1885

Une bagarre qui finit à coups de couteau, c’est un fait divers presque quotidien en cette fin du XIXe siècle. Mais celui que relate un article du Petit Niçois le 3 mai 1885 n’est pas sans rappeler des événements contemporains :

« Audience de l’après-midi.

Affaire Chiaberto. — Meurtre. — C’est un drame du couteau que va juger la Cour d’assises dans cette audience. L’accusé est un nommé Chiaberto François, mineur, àgé le 42 ans, né a Villaforecalda (Italie). Cet individu, pour un motif faible et dans une discussion où tous les torts étaient de son côté, a tué son adversaire.
La scène se passait le 15 mars dernier à Nice. Un brave ouvrier nommé Mino sortait de l’auberge Taramasco, en compagnie de sa femme. L’accusé Chiaberto appela la femme Mino dans le but de lui demander certains renseignements, pensant qu’elle faisait partie du personnel de l’établissement ; mais il ne voulut pas lui parler en présence de son mari. Celui-ci refusa de se retirer et traita l’accusé en termes malsonnants. Aussitôt Chiaberto, reculant de deux pas, se mit à provoquer Mino.et prit à son égard une attitude menaçante ; ce que voyant, Mino leva la main pour lui donner un soufflet. Au même instant, Chiaberto se baissa et, saisissant dans sa poche un énorme couteau, il lui en porta un violent coup dans le haut de la cuisse. L’infortunée victime eut à peine le temps de rentrer dans l’auberge où elle tombait baignée dans son sang, tandis que sa femme se mettait à la poursuite du meurtrier et le faisait arrêter. Transporté à l’hospice, Mino a succombé presque aussitôt.
En conséquence, Chiaberto est accusé d’avoir commis un homicide volontaire sur la personne du sieur Mino.
Ministère public : M. Gain, juge suppléant.
Défenseur, Me Tribbes.
Après la lecture du verdict par le chef du jury, verdict affirmatif, la Cour condamne Chiaberto à 8 ans de travaux forcés et 10 ans de surveillance. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.