Un squelette sous le boulevard, Menton 1885

Dans Le Petit Niçois du 25 août 1885 on peut lire la macabre trouvaille que font des terrassiers à Menton sur le boulevard de Garavan qui, « long de 3 kilomètres, bordé de poivriers et de caroubiers, conduit de la frontière à la vieille ville » (d’après le site officiel de la ville). Les derniers mots de l’article montrent bien que le journaliste subodore l’appartenance archéologique des restes humains qu’on a découverts, mais apparemment leur examen n’ira pas plus loin. Voir sur ce blog « C’était avant l’INRAP, Nice 1884, NICE 1884″.

«                                                MENTON
Squelette
. — Au nouveau boulevard de Garavan les ouvriers en creusant la terre ont découvert un squelette, sur lequel on avait placé trois énormes pierres. Comme il n’y a jamais eu de cimetière eu cet endroit, on se demande si l’on n’est pas en présence d’un crime. Ces trois pierres donnent quelque probabilité à cette supposition. En tous cas ce crime, si crime il y a, remonterait à une époque très reculée. »

Le Boulevard de Garlavan à Menton au début du XXème siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.