Un emmerdeur à Nice en 1886

Le 18 mars 1886 on peut lire dans Le Petit Niçois un très court article qui en fait rappelle certaines pratiques de l’agriculture niçoise déjà évoquées dans « Agriculture bio à Nice au XIXe siècle » :

« Procès-verbal de contravention a été dressé contre le nominé Maro Louis, pour avoir traversé les rues de la ville, avec un tombereau, chargé de matières fécales, dont une partie s’est répandue sur la voie publique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.