Quand la mer se retire, Nice 1886

Quand on plonge, mieux vaut s’assurer que la profondeur de l’eau est suffisante. C’est ce qu’a oublié ce baigneur. La scène, rapportée par Le Petit Niçois du 28 juillet 1886, se déroule aux bains Georges, un établissement situé à Nice, quai des Etats-Unis, anciennement quai du Midi . Il est vrai qu’on est encore au début des bains de mer et qu’on manque d’une certaine expérience.

« L’accident des bains Georges.

— Un accident, qui aurait pu avoir des suites très graves, s’est produit hier soir vers sept heures aux bains Georges. M. X., intrépide plongeur, voyant la mer un peu plus grosse que d’habitude, a voulu plonger du tremplin sur une forte vague qui arrivait ; malheureusement, un coup de vent violent a fait dévier le flot et M. X… est tombé, tête première, sur les galets de la plage. Il en a été quitte heureusement pour un évanouissement et une blessure sans importance au sommet du front. »

Les bains Georges au début du XXe siècle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.