MAIORES NOSTRI

Chasse aux oiseaux en cage

jmg, · Catégories: animaux, Nice

Après les chats et les chiens, Le Petit Niçois du 6 novembre 1886 révèle que les petits oiseaux en cage sont à leur tour victimes de mauvais plaisants qui les prennent pour cible :

« Jeunes vauriens. — Décidément, les mauvais garnements sur lesquels nous ne cessons d’attirer l’attention des parents et, au besoin, la répression de la police, ne veulent pas nous laisser tranquilles.
Ils ont maintenant imaginé un nouveau moyen de faire le mal, ils le mettent en pratique de la façon suivante : au nombre d’une quinzaine environ ils parcourent les rues de la ville, notamment le quartier Notre-Dame et, à l’aide de petites flèches pointues ils font la chasse au serins, chardonnerets et rouges-gorges que certains de nos concitoyens gardent dans des cages suspendues au-dehors de leur fenêtre.
Nombre d’oiseaux ont ainsi péri sous leurs coups et un propriétaire à qui. ils venaient de tuer un oiselet ravissant auquel il tenait beaucoup, nous racontait qu’ayant voulu leur faire quelques observations, il a été insulté par eux et mitraillé de coups de flèches, heureusement inoffensives pour un homme.
Il est vraiment regrettable que de tels faits se passent impunément Pour nous, les parents qui laissent leurs enfants les accomplir, sont plus coupables encore et nous n’hésitons pas à engager la police à sévir rigoureusement contre eux, si elle peut surprendre quelques-uns de ces jeunes vauriens, véritable plaie pour une ville. Peut-être, lorsque quelques bons procès-verbaux auront été dressés, les parents surveilleront-ils mieux leur progéniture. C’est à souhaiter ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.