MAIORES NOSTRI

Horrible imprudence, Menton 1887

jmg, · Catégories: Non classé

La poix est utilisée depuis la préhistoire. Au XIXe siècle elle sert surtout à assurer l’étanchéité des navires en bois. Mais qu’est-ce que comptait faire cet imprudent avec sa casserole de poix ? L’article du Petit Niçois qui l’évoque le 22 juillet 1887 ne le précise pas.

« Homicide par imprudence. — Une triste nouvelle nous vient de Menton.
M. P. François était occupé, dans sa cour, à faire fondre de la poix dans une casserole, lorsque, tout à coup, la matière s’étant enflammée, il saisit vivement la casserole et en jeta le contenu devant lui. Par un hasard malheureux, des enfants passaient à ce moment se rendant à l’école ; l’un d’eux fut atteint en plein corps par le liquide enflammé qui le brûla horriblement. Malgré les soins empressés qui lui furent aussitôt prodigués, le malheureux enfant expirait quelques heures après au milieu d’atroces souffrances.
M. P. a été provisoirement arrêté. »

L’enfant, âgé de neuf ans, s’appelait Pie Strazzacapa, né à Vicenza, Italie. Il est mort à l’hospice de Menton le 21 juillet 1887.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.