MAIORES NOSTRI

Tel est pris… Alpes-Maritimes 1887

jmg, · Catégories: Non classé

« Tel est pris qui croyait prendre » : cette morale d’une fable de La Fontaine pourrait convenir à l’insolite histoire survenue au village de Moulinet dans les Alpes-Maritimes et que rapporte Le Petit Niçois du 19 juillet 1887.

« MOULINET

Capture d’un aigle. — Un aigle des Alpes a été capturé sur nos montagnes dans de singulières circonstances.
L’appétit excité par la vue d’un jeune mouton, le roi des airs fondit sur cette pauvre bête et chercha à l’enlever avec ses griffes. Malheureusement pour le ravisseur, le mouton était attaché à une corde, mesure prise pour qu’il n’aille brouter sur le terrain cultivé, et non seulement la proie n’a pu être enlevée, mais les griffes de l’aigle sont restées empêtrées dans la laine et les chairs.
Le propriétaire du mouton attiré par les cris a pu s’emparer de l’aigle en lui jetant une couverture sur les ailes pour l’empêcher de se débattre.
Cet oiseau de proie fait actuellement l’admiration des hôtes d’été de Moulinet. »

Moulinet (Alpes-Maritimes) au début du XXe siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.