Archives pour la catégorie accidents

La colère des dieux, Alpes-Maritimes 1882

L’énoncé du fait divers rejoint parfois le récit mythologique : figure éternelle du forgeron, solitude du héros, simplicité du décor, symétrie du feu de la forge et de l’éclair, image extraordinaire de l’enclume tordue par la foudre, tout concourt à rapprocher cet article paru dans le Petit Niçois le 9 septembre 1882 d’un archaïque épisode poétique.

Continue la lecture

Accident de pêche, Alpes-Maritimes 1882

Moins répandu que l’accident de chasse, l’accident de pêche existe aussi. Sa survenue ne surprend guère quand la technique est aussi insolite que celle employée par cet amateur de pêche dont Le Petit Niçois du 9 mai 1882 relate l’accident. Celui-ci survient au bord du Var qui est ici le fleuve côtier limite du Comté de Nice, et non le département.

Continue la lecture

Accident de chasse, Alpes-Maritimes 1882

Dans ce fait divers que rapporte Le Petit Niçois du 1er mai 1882, on peut s’interroger sur la validité du titre « accident de chasse ». En effet l’accident en question ne se déroule pas pendant la chasse elle-même et il n’a rien à voir avec les pratiques cynégétiques. C’est simplement le fruit malheureux de l’imprudence et de l’inconscience.

Continue la lecture

Éboulement, Nice 1882

Les accidents dus à des éboulements sont fréquents. L’un d’eux a déjà fait l’objet d’un article sur ce blog, « Tragique Prévoyance ». Le drame que raconte le Petit Niçois dans son numéro du 19 avril 1882 n’a rien d’original mais il frappe un membre de ma famille, cousin de mon arrière-grand-père.

Continue la lecture

Mais où sont les artichauts ?

Et la charrette où étaient les artichauts ? Et le cheval qui tirait cette charrette ? Et le paysan qui conduisait l’ensemble ? On a au moins retrouvé celui-ci : il a été écrasé par la charrette qu’il conduisait lui-même. Cet accident peu commun est raconté par Le Petit Niçois du 7 avril 1882.

Continue la lecture

Accident de voiture à Nice en 1882

Le Petit Niçois du samedi 4 février 1882 rapporte un accident de voiture qui aurait pu être tragique : Continue la lecture

Tragique prévoyance

Ce terrassier italien sait ce que signifie avoir faim ; c’est sûrement cette faim qui l’a amené en France pour trouver du travail et qui lui a appris la valeur des choses. Mais, comme le relate Le Petit Niçois du 1er juin 1881, son sens de l’économie va lui être fatal.

Continue la lecture

Trop d’excès de vitesse en 1881

Rien de nouveau sous le soleil ; en tout cas celui de Nice a été témoin depuis longtemps des risques que font encourir à tout le monde les conducteurs imprudents, à commencer par les professionnels, comme le suggère Le Petit Niçois du mardi 15 mars 1881. Je peux d’ailleurs rattacher cet article à la généalogie, puisque le père d’un mien grand-oncle par alliance était cocher d’un fiacre à Nice en ce temps-là… Continue la lecture

Ah les cochons !

Le Petit Niçois du 25 février 1881 rapporte un accident de la circulation dans un article qui se passe de commentaire : Continue la lecture

#ChallengeAZ 2016 G comme Grenade

Léon Laissue a trente-cinq ans ; dans le civil il est garçon-boucher et il se demande ce qu’il fait là, en ce 13 octobre 1917, dans cette tranchée boueuse près de Saint-Baudry dans l’Aisne. Le 75e régiment d’infanterie stationne en arrière des lignes et, pour occuper les hommes, les officiers n’ont rien trouvé de mieux que de soumettre à un entraînement ces soldats qui, quelques mois auparavant, étaient au Chemin des Dames. Continue la lecture