Archives pour la catégorie délinquance

Jeux interdits

Curieux amusement que celui qu’avait trouvé ce petit Varois et que raconte Le Petit Niçois du 13 juillet 1882. En tout cas la justice l’a pris très au sérieux, ce qui tendrait à démontrer qu’il existait une possibilité de faire dérailler un train de cette façon et que le danger créé était bien réel. Continue la lecture

Bandits de grand chemin, Alpes-Maritimes 1882

Dans l’arrière-pays niçois, l’insécurité n’est pas une illusion à la fin du XIXe siècle : en témoigne un article du Petit Niçois qui paraît le 28 juin 1882. La présence de ces bandits et la terreur qu’ils inspirent ne sont pas sans rappeler les Barbets qui occupaient cette région de la Vésubie au temps de la Révolution française.

Continue la lecture

Dur d’être policier en 1882

On risque même d’être mordu quand on fait respecter la loi, ainsi que le rapporte Le Petit Niçois du 6 février 1882 :

« Arrestations — Trois filles soumises ont été arrêtées pour appel à la débauche sur la voie publique. L’une d’elles, qui avait occasionné une scène de désordre et un grand rassemblement, sera mise à la disposition de M. le procureur de la République, pour avoir opéré une vive résistance aux agents, qu’elle a frappés et mordus. »

Une disparition singulière, Nice 1881

C’est une anecdote bien singulière que rapporte Le Petit Niçois dans son numéro du vendredi 16 décembre 1881 :

Continue la lecture

Mendicité, Nice 1881

Trois lignes qui laissent pantois, celles qu’on peut lire dans Le Petit Niçois du 15 décembre 1881. L’article se passe de commentaires.

Un attentat anticlérical, Nice 1881

De nos jours militaires de l’opération Sentinelle et policiers sont victimes d’attentats terroristes. À la fin du XIXe siècle ce sont des gens d’Église qui peuvent être l’objet d’agressions ainsi que le relate Le Petit Niçois dans son numéro du 24 novembre 1881. Ce genre d’attentat est probablement facilité par l’atmosphère anticléricale d’alors, qui conduira à la loi de 1905. Curieusement l’article relatant les faits est suivi par un autre qui appelle à une réunion de la Société des libres-penseurs.

Continue la lecture

Une arrestation à Nice en 1881

Le Petit Niçois du lundi 7 novembre 1881 rend compte d’une arrestation. Cela n’a rien de bien extraordinaire et les arrestations constituent une rubrique quotidienne dans le journal. Mais celle-ci peut susciter quelques remarques :

Continue la lecture

Un forcené à Nice en 1881

Que faire pour se débarrasser d’un forcené, à une époque où n’existent ni RAID ni GIGN ? Le Phare du Littoral du 22 Septembre 1881 montre comment il a été répondu à cette question dans une rue du Vieux Nice en 1881 :

Continue la lecture

Identification d’un repris de justice en 1881

En 1881, quand la justice doit identifier quelqu’un, elle n’a que peu de moyens : pas de fiche anthropométrique, ni d’empreintes digitales, encore moins d’ADN. Heureusement il existe certains traits particuliers dont les autorités savent tenir compte, ainsi que le relate un article paru dans le Petit Niçois du 27 août 1881 :

Continue la lecture

Les marins américains, proie facile pour les voleurs, Nice 1881

Dès les années 1870 la flotte de guerre américaine accoste régulièrement à Villefranche-sur-Mer, où elle finit par avoir des installations permanentes. Les marins de ses équipages en profitent pour descendre à terre afin de satisfaire certains besoins, parmi lesquels la soif n’est pas le moindre. Il s’ensuit qu’une fois abreuvés et assommés par l’alcool ils sont à la merci des tireurs de bourse qui vont les détrousser.

Continue la lecture