MAIORES NOSTRI

De l’ordre à Nice, 1887

jmg, · Catégories: Nice

Que des gardiens de la paix laissent un miséreux dormir sur un banc quand la nuit est très avancée et que cela ne dérange pas grand monde, voilà qui excite le besoin d’ordre d’un journaliste dans Le Petit Niçois du 25 juin 1887.

« Un comble. — Hier matin, à 2 heures 45, sur le boulevard, deux agents de la paix devisaient tranquillement sur un banc pendant que sur le banc d’à côté un vagabond étalé de son long dormait.
Les agents n’ont pas troublé le sommeil de cet individu et ont continué à s’entretenir de leurs petites affaires. C’est trop de générosité, croyons-nous, de leur part.
A ce propos, les rondes de nuit feraient œuvre utile de débarrasser les bancs du boulevard du Pont-Vieux qui sont littéralement envahis par les vagabonds du coucher du soleil à l’aurore. »

Un dangereux ami, Cannes 1887

jmg, · Catégories: Alpes-Maritimes, société

Le Petit Niçois du 4 juin 1887 mentionne un fait divers qui s’est déroulé à Cannes et qu’on rapprochera de l’affaire évoquée dans « Homophobie, Nice 1886 ».

(suite…)

Panique au lycée de Nice en 1887

jmg, · Catégories: accidents, Nice

Quand Napoléon Ier crée les lycées, on installe celui de Nice – qui est aujourd’hui le lycée Masséna – dans un ancien couvent d’Augustins datant des années 1660. Il n’est donc guère étonnant que les bâtiments souffrent de vétusté. Mais ce qui surprend le plus dans cet article du Petit Niçois paru le 19 mai 1887, c’est qu’à six heures du matin maîtres et élèves soient déjà présents dans l’établissement.

(suite…)

Débrouillardise, Nice 1887

jmg, · Catégories: insolite, Nice

Difficile d’aller plus loin dans le sordide qu’avec les faits que rapporte Le Petit Niçois du 8 mai 1887. Par contraste le journaliste évoque la figure du Dr Balestre, illustre médecin et notable niçois de la même époque :

(suite…)

Envois postaux odoriférants, Nice 1887

jmg, · Catégories: délinquance, Nice

Le harcèlement par les réseaux sociaux n’existait pas et on avait recours à des procédés plus matériels comme nous l’apprend un article du Petit Niçois le 4 mai 1887 :

(suite…)

Chasse au chien (2), Nice 1887

jmg, · Catégories: animaux, Nice

On a déjà évoqué le ciapacan, cet agent municipal chargé d’attraper les chiens errants, par exemple dans l’article « Tableau de chasse, Nice 1882 ». Il n’avait pas bonne presse, comme le montre un article paru le 3 mai 1887 dans Le Petit Niçois :

(suite…)

Acte de sauvagerie, Cannes 1887

jmg, · Catégories: Nice, psychiatrie

Un fait divers singulier, que rapporte Le Petit Niçois dans son numéro du 15 avril 1887. L’incident, qui s’est déroulé à Cannes relèverait davantage de la psychiatrie que de la police.

« Acte de sauvagerie. — Avant-hier, dans l’après-midi, un individu passait dans la rue Grande, lorsqu’il s’arrêta devant une jeune fille, demeurant dans la-dite rue, et se mit à la fixer avec un sourire moqueur. Celle-ci lui ayant demandé ce qu’il voulait, l’individu lui sauta brusquement dessus, lui saisit la main et d’un coup de dent lui coupa presque le pouce. Aux cris poussés par la jeune fille, des voisins accoururent, mais le brutal agresseur avait déjà pris la fuite.
La jeune fille a porté plainte au bureau de police, et d’après les indications qu’elle a données cet individu ne saurait tarder à ètre arrêté. »

Mort de peur, Alpes-Maritimes 1887

jmg, · Catégories: accidents, Alpes-Maritimes

Dans cet article que publie Le Petit Niçois le 4 avril 1887, l’expression « mort de peur » est à prendre au sens littéral. Il est possible que ce malheureux enfant ait souffert d’un problème cardiaque.

(suite…)

Violences faites aux femmes (2}

jmg, · Catégories: femmes, Nice

Encore ! Serait-on tenté de dire si on se réfère à un article au titre identique paru sur ce blog, mais concernant l’année 1885 ; déjà ! pourrait-on dire à l’inverse si on considère que ce genre de fait divers est toujours d’actualité en 2022. Les faits sont rapportés dans Le Petit Niçois du 29 mars 1887 :

(suite…)

Un espion allemand démasqué à Antibes en 1887

jmg, · Catégories: Alpes-Maritimes

Le Petit Niçois du 20 mars 1887 publie un article qui rappelle comment la phobie de l’espionnage allemand régnait sur les esprits et ira croissant jusqu’en 1914 où on croira que les panneaux publicitaires du bouillon Kub sont des indicateurs géographiques destinés aux troupes d’invasion :

(suite…)