Archives pour la catégorie métiers

Arrêté parce qu’il ne fait rien, Nice 1881

À la page 3 – celle des faits divers – du Petit Niçois du 2 février 1881, qui en compte 4, un court article qui résume toute une société : on arrête un homme qui n’a rien fait, précisément parce qu’il ne fait rien. Continue la lecture

Des Suisses à Montpellier au XVIe siècle 3. Étudier la médecine

Felix Platter étudie la médecine avec passion. D’ailleurs c’est la science du vivant dans son ensemble qui l’intéresse, notamment la botanique pour laquelle il profite des connaissances de son logeur, le pharmacien Catalan. Il imagine même, dès l’époque où il est à Montpellier, de fixer les plantes de sa collection sur des feuilles de papier, ce qui fait de lui l’inventeur de l’herbier, comme le relève Montaigne quand il lui rend visite lors de son passage à Bâle en 1580. Continue la lecture

Les bourreaux meurent aussi

Un acte de sépulture de Lauterbourg, aujourd’hui dans le Bas-Rhin, en 1680, qui nous rappelle ce qu’a été la vie autrefois, où même de petites villes avaient leur bourreau patenté : Continue la lecture

Grève des tonneliers à Sète en 1786

La grève évoquée dans le titre a eu lieu en 1786, malheureusement le Journal de la Généralité de Montpellier n’est pas disponible pour cette année-là et c’est le numéro de l’hebdomadaire daté du 15 septembre 1787 qui évoque l’affaire et ses suites dans la rubrique « Nouvelles de la province » où s’exprime le correspondant local de Sète : Continue la lecture

Il se tue en tombant du clocher, Nice 1723

Un acte de sépulture daté de 1723 trouvé dans les registres de Sainte-Réparate, la cathédrale de Nice, qui relate un accident du travail apparemment banal, mais soulève quelques problèmes, à commencer par sa longueur, car il occupe quatre lignes alors que les actes du même registre, qui concernent tous des décès,sont expédiés en une seule ligne. Continue la lecture

Agriculture bio à Nice au XIXe siècle

Avant son annexion à la France en 1860 et l’essor du tourisme qui entraîne celui de la cité, Nice est littéralement une ville à la campagne : à l’ouest de la vieille cité et du Paillon qui la délimite s’étendent des terres cultivées qui vont jusqu’au fleuve du Var, avec des paroisses comme Sainte-Hélène ou Saint-Bathélémy où vit une bonne partie de mes ancêtres niçois, qui sont des paysans. Continue la lecture

#ChallengeAZ 2015 T comme Tableaux d’Hilaire Girardot

Pour cette lettre T j’ai choisi de présenter des tableaux peints par mon arrière-grand-père Hilaire Girardot, né à Montpellier en 1878, mort à Nice en 1944. Il a été élève à l’École des Beaux-Arts de Montpellier, mais, la peinture de chevalet ne permettant pas de vivre il a surtout exercé le métier de peintre-décorateur. Je possède quelques unes de ses œuvres, d’autres sont ici et là dans ma famille. Je les ai photographiées chaque fois que j’ai pu. Continue la lecture

#Challenge AZ 2015 K comme Karl Friedrich

Pour cette lettre K j’ai pensé à mon Sosa 28, qui meurt en 1874 sous le nom de Karl Friedrich Gemehl, alors qu’il se prénomme Charles Frédéric à sa naissance. Il est l’arrière-petit-fils de Christine Barbara Jäger évoquée dans un précédent article. Continue la lecture

#ChallengeAZ 2015 G comme Les Gerveaux

Je n’ai été qu’à moitié étonné en me découvrant des ancêtres dans l’Aveyron, voisin de l’Hérault, car l’émigration du plus misérable vers le moins pauvre des deux départements était assez fréquente sous l’Ancien Régime. Mais le plus étonnant a été de m’apercevoir que ces ancêtres étaient en fait des Auvergnats. Voici comment.
Continue la lecture

#ChallengeAZ 2015 Le clocher s’effondre sur les fidèles : cent morts.

Toujours à l’affût de mentions insolites, j’ai été assez surpris de rencontrer celle-ci dans les registres paroissiaux de Gignac, bourgade de l’Hérault où vécurent quelques uns de mes ancêtres : « Le huitième du mois de décembre [1738] sont cent tous ceux qui moururent sous la ruine de la chute du clocher ; dans l’original à la fin du registre de 1738. » Continue la lecture