Un espion démasqué, Nice 1888

Certes, ce n’est pas James Bond ce modeste professeur d’allemand dans un collège de Nice, mais il manque vraiment de discrétion : la police s’étonne des pièces d’or avec lesquelles il offre de généreuses tournées dans les cafés ; elle relève aussi « l’empressement » équivoque qu’il montre auprès de certains jeunes gens. En plus il se vante de sa participation à la récente guerre franco-prussienne. Et c’est au bureau de poste qu’il se rend pour expédier chez lui du matériel militaire français, en l’occurrence une munition destinée au nouveau fusil qui vient d’équiper l’armée française et l’équipera encore en 1914-1918, le fameux fusil Lebel. Rappelons que quelques années plus tard l’affaire Dreyfus aura pour point de départ une lettre concernant une pièce d’artillerie.
Voici l’arrestation de l’espion, telle que la relate Le Petit Niçois du 30 août 1888 : Continue la lecture

Arrestations à Nice en 1881

Dans Le Petit Niçois vers la fin du XIXe siècle, une rubrique quotidienne qui ne manque jamais de matière, celle qui a pour titre « Arrestations », non que délinquance et criminalité soient particulièrement importantes à Nice – on a plutôt l’impression de l’inverse en parcourant la presse, mais il semble qu’on ait l’arrestation facile, comme on le voit dans la reproduction qui suit de la rubrique du vendredi 15 avril 1881 : mendicité, vagabondage, ivresse et racolage sont des motifs suffisants pour arrêter des contrevenants souvent très jeunes. On soupçonnerait volontiers cette sévérité d’avoir pour mobile de préserver l’image de la ville aux yeux des riches touristes qui viennent y passer l’hiver… Continue la lecture

Un naturiste à Nice en 1881

Le Petit Niçois du jeudi 24 mars 1881 rapporte un incident qui a dû semer pas mal d’émoi parmi les lavandières occupées à leur lessive sur les bords du Paillon, ce fleuve côtier qui traverse Nice et que d’ailleurs on ne peut plus voir aujourd’hui puisqu’il a été entièrement couvert :

Continue la lecture

Trop d’excès de vitesse en 1881

Rien de nouveau sous le soleil ; en tout cas celui de Nice a été témoin depuis longtemps des risques que font encourir à tout le monde les conducteurs imprudents, à commencer par les professionnels, comme le suggère Le Petit Niçois du mardi 15 mars 1881. Je peux d’ailleurs rattacher cet article à la généalogie, puisque le père d’un mien grand-oncle par alliance était cocher d’un fiacre à Nice en ce temps-là… Continue la lecture

Petite annonce

Le 16 mars 1884 était un dimanche et les lecteurs du Petit Niçois ont peut-être eu le temps de lire la petite annonce suivante : Continue la lecture

Un crime familial à Menton en 1881

Le Petit Niçois du 13 février 1881 raconte un fait divers brutal dans toute sa crudité. Mais les deux articles qu’ajoute les jours suivants le journaliste, qui poursuit son enquête, finissent par donner à l’affaire des allures de roman naturaliste : un milieu de petits boutiquiers, des amours ancillaires, à quoi il faut ajouter un arrière-plan historique, car le présumé coupable, comme on dirait aujourd’hui, a combattu pour l’indépendance de l’Italie. Mais par-delà ces aspects superficiels il reste des mystères : pourquoi le fils a-t-il voulu se travestir en femme ? Cela a-t-il une relation avec le geste de son père ? Les articles n’en disent rien ; il est vrai qu’en ce temps-là on ne plaisante pas avec le genre. Continue la lecture

Drame à Cannes en 1884

Le Petit Niçois du jeudi 13 mars 1884 rapporte un meurtre suivi d’un suicide, double mort qui reste sans explication et d’ailleurs inexplicable si ce n’est par l’hypothétique folie du meurtrier :

Continue la lecture

Du minet au menu

Si vous êtes en panne d’inspiration pour composer vos repas des Fêtes, Le Petit Niçois du 26 décembre 1886 peut vous apporter des idées: Continue la lecture

Ah les cochons !

Le Petit Niçois du 25 février 1881 rapporte un accident de la circulation dans un article qui se passe de commentaire : Continue la lecture

Des Allemands qui ont soif, Nice 1881

Le Petit Niçois du 06 février 1881 évoque le moyen qu’ont trouvé certains pour boire sans payer : Continue la lecture